top of page

Devenir parent solo: astuces organisation & budget

Que l'on soit en pleine séparation, ou que l'on ait peur de partir au vu de toutes les incertitudes que cela représente, la situation peut être angoissante. Savoir comment s'organiser pour tout combiner au mieux, gérer son budget, le temps: le changement peut sembler brutal et faire peur.

Maman solo depuis plus de 3 ans, j'essaie avec cet article de vous aider à prendre confiance en vous, de vous éviter d'être une maman/un papa solo à bout de nerfs et en panique pour boucler ses fins de mois.


Chaque situation est différente, chaque couple, chaque famille, et je relate donc ici ma propre expérience. Cela raisonnera chez certains, mais peut-être pas chez d'autres. Vous le savez maintenant, si j'arrive à planter une seule graine d'espoir ou un peu de répit chez l'un d'entre vous, j'ai réussi ma mission.


Cet article pourrait également s'appeler "s'organiser en tant que parent souvent seul". Les conseils d'organisation peuvent concerner autant les parents séparés que les familles où l'un des deux à des horaires décalés avec ceux de la famille.

maman solo vacances plage, maman enfant, maman garçon été mer coucher de soleil Grèce

Je n'aime pas le terme "maman solo" en ce qui me concerne, car je me considère plutôt comme "maman célibataire". Solo dans mon esprit c'est vraiment seul, sans malheureusement pouvoir compter sur l'autre parent pour remplir son rôle, ou de la famille. Ce qui n'est pas le cas chez moi.


Se séparer n'est déjà pas facile, mais avec un enfant nous avons la responsabilité de faire attention aux conséquences que cela peut avoir sur eux (et nous avons tous en tête des situations compliquées voire dramatiques).

Bonne nouvelle, en maîtrisant le stress engendré par les sujets "temps" et "argent" on peut déjà commencer l'aventure solo, avec moins de craintes.


Note déjà quelque part qu'absolument tout est possible, et que tu es capable de tout accomplir, et ce sans oublier de prendre soin de toi.


Ma situation actuelle:

  • Séparée depuis 2020

  • 1 enfant de 3 ans et demi

  • Garde alternée: 2-2-5-5 (paraît compliqué à comprendre au début mais présente énormément d'avantages)*

  • Employée temps plein (36h/semaine)

  • Auto-entrepreneur: entre 10 et 20h/semaine

La méthode 2-2-5-5 évite un temps de séparation trop long, surtout au début d'une séparation et pour les plus petits. Avant de passer à une semaine sur deux, en douceur.

Cela a l'avantage d'être planifié avec des jours fixes, afin que l'enfant puisse se repérer et il passe un week-end sur 2 chez l'autre parent. La méthode est bien expliquée sur ce site si vous souhaitez plus d'informations.


Astuce: l'App "Shared" est très bien faite pour avoir une vue sur le planning de garde, et on peut la partager entre parents. Elle permet également de gérer un budget commun au besoin.


Mes difficultés lors de la séparation

maman enfant mer été

Lors de ma séparation, mon fils avait 1 an et allait à la crèche. J'avais un emploi de 40h/semaine, avec 1 à 2 jours de télétravail. Je ne gagnais clairement pas assez d'argent pour vivre confortablement en tant que maman seule, et j'ai vite compris que ça allait devenir une angoisse chaque mois.

J'ai tout de même essayé pendant quelques mois et effectivement le 7 du mois l'angoisse financière commençait, il me restait parfois 20€ pour finir le mois et je vivais sur ma carte de crédit (ce qui revient à un cercle vicieux chaque mois). Sans compter que je n'arrivais pas à dégager du temps pour moi et quand j'y arrivais, je culpabilisais.


Concernant la garde alternée, nous avons directement été d'accord pour une garde totalement égale (5-5-2-2 comme expliqué plus haut) pour le bien de notre enfant. Je sais que certains parents sont démissionnaires, que d'autres ne se contentent que d'un week-end sur deux, ou que d'autres n'ont pas confiance en l'autre parent pour laisser l'enfant plus que ça par exemple. Je vous explique ici ma propre situation.


Cela appartient à chaque famille; le choix que vous ferez, sera le bon si vous le faites avec votre coeur (et pas avec votre égo et la rancoeur que vous pourriez avoir). Je ne dis pas que c'est facile, certains prennent des décisions dans l'optique de "faire ch*** l'autre", ce qui est injuste et totalement en contradiction avec le bien-être de l'enfant.

parent enfant lit clair beige fenêtre

Niveau bien-être je n'étais nulle part, maman au bout du rouleau psychologiquement, physiquement et financièrement. Mon fils ne faisait toujours pas ses nuits, il restait éveillé chaque nuit entre 2h et 5h, j'étais épuisée. Mais malgré tout, j'étais positive, je savais que cela ne pourrait qu'aller mieux. Il fallait que je prenne les bonnes décisions pour notre bien-être, je voulais me prouver à moi-même qu'on pouvait se créer une vie confortable, agréable, et ne pas avoir à subir.



Ce que j'ai mis en place

J'ai cherché:
  • à gagner plus d'argent et à en réussir à économiser

  • à gagner du temps pour ne pas être constamment pressée et pouvoir profiter de mon fils

  • à trouver du temps pour moi

  • à m'entourer au mieux pour être enlacée d'amour et pouvoir demander de l'aide si besoin

  • de l'aide pour guérir mes "traumas" et casser mes schémas répétitifs

Tu vois où j'essaie d'en venir?
RIEN n'est une fatalité, une situation inconfortable est TEMPORAIRE si tu te donnes les moyens de la rendre plus CONFORTABLE.

Ce que cela a donné:


old ways don't open new doors, citation motivante, inspiration quote
  • J'ai changé de job et opté pour un emploi de 36h/semaine au lieu de 40h (soit 16h de travail en moins par mois) et avec 3-4 jours de télétravail au lieu de 1-2

  • un meilleur salaire, aligné à ce qui était "confortable" pour moi

  • la création d'une marque de bijoux handmade, "The Happy Lab" pour augmenter mes revenus et développer mon côté créatif et donc mon épanouissement

  • une refonte totale de mes dépenses qui a donné une économie de plus de 500€ par an

  • une remise en question de mon planning et la mise en place de nouvelles habitudes (la Visa, dans le placard!)

  • demander à ma famille de m'aider quand j'en ai besoin (lors de nuits compliquées qui s'enchaînent par exemple). Ce que je n'osais pas faire avant (par fierté je suppose)

  • suivre une thérapie par hypnose et PNL pour m'apaiser et me soutenir dans tous ces changements. J'en parlais ici:




Si vous souhaitez un coup de pouce dans votre cheminement, n'hésitez pas à réserver votre première séance de coaching offerte. Nous pourrons identifier les freins, les blocages, et comment atteindre une situation plus confortable:




Parent solo au bout du rouleau, fatalité?


Ta zone de confort explose au moment où on parle de séparation, alors tant qu'à faire n'hésites pas à tout remanier à ce moment-là si ta situation est compliquée. Tu es la seule personne à pouvoir façonner ton quotidien pour qu'il soit le plus confortable possible, tu ne DOIS RIEN subir.


parent enfant jeu coucher de soleil ciel étoilé

Que tu sois constamment pressé par le temps ou l'argent, analyse comment tu pourrais en gagner; un job plus confortable est à portée de main, optimiser ton organisation etc.


Et si en me lisant tu te dis "elle est mignonne elle, je rêverais de faire du télé-travail mais je n'en ai pas"; ose te diriger vers une société, ou un emploi, où cela serait possible, si tu en as envie.

Si tu travailles à ton compte, où dans un métier de terrain que tu adores, n'hésites pas à bousculer les choses pour te permettre de gagner du temps et de t'organiser comme tu préfères, ne subit pas!


Dnas ma vision des choses (totalement personnelle) on ne vit pas pour travailler. Mon travail doit s'adapter à ma vie et pas l'inverse. Et ce n'est pas à mon enfant de pâtir de mes horaires compliqués.


Je me répète, RIEN n'est une FATALITE, on se contente souvent de sa routine en se disant que c'est comme ça, et on subit. Pourquoi? Parce que le changement fait peur, alors qu'il peut être incroyablement bénéfique, et à portée de main si tu oses!


Mes astuces organisation

  • Les courses: je fais généralement mes courses les jours où mon fils est chez son papa (mais il adore pousser le petit caddie, donc on les fait parfois ensemble!)

  • Les repas:

    • Planification: 1x/semaine je planifie un menu afin de savoir quoi acheter et ne pas perdre de temps à trouver quoi manger le jour-même

    • Préparation: je prépare le repas pendant ma pause de midi (télétravail), ou je cuisine en plus grandes quantités pour mettre au congélateur et n'avoir qu'à sortir le repas (économie temps/argent)

planner, meal planner, organisateur, astuces organisation, year planner
  • Lessive et ménage: je le fais généralement le week-end ou mon fils est chez son papa. Le reste du temps j'ai appris à m'en foutre de ne pas avoir une maison nickel tout le temps et je le vis très bien

  • Horaires de travail: j'ai choisi mon emploi en fonction de la flexibilité des horaires. Je commence tôt quand j'ai mon fils pour finir tôt. Cela nous laisse encore quelques heures de temps de qualité ensemble le soir.

    • Temps pour moi: quand je suis seule je ne fais pas QUE le ménage. Je prends du temps pour faire ce qui me fait plaisir

      • une soirée de soins (gommage, crème, masque, tout ça)

      • des moments entre amis, des sorties, etc

      • m'occuper de The Happy Lab

Résultat?

maman enfant plage coucher de soleil, maman garçon

Quand mon fils est chez moi, je ne dois que rarement m'occuper des tâches ménagères et je lui consacre donc ce temps.


J'ai l'impression d'avoir deux vies, une vie de maman qui profite à fond de son enfant et une vie de "célibataire" qui profite de ses moments sans enfant, qui ne se perd plus "elle-même". Et je dois dire que même si j'ai culpabilisé au début, j'y ai finalement trouvé un équilibre qui me rend heureuse.


Tous les jours ne sont pas roses et incroyables, surtout dès que l'un de nous est malade, ou simplement parce que j'ai aussi des coups de mou, que mon fils me manque, ou que je rêve de moments à partager "en famille". Et c'est OK!

95% du temps cette nouvelle organisation fonctionne parfaitement et cela me va, rien ne sera jamais parfait, mais tant qu'on peut s'épanouir, c'est OK!


Mes astuces budget


En tant que parent solo, on doit assurer financièrement les mêmes charges qu'un couple partageant les frais.

Le loyer, l'eau, le gaz et l'électricité sont quasiment au même prix, mais on est seul à assumer ces coûts.

On en arrive peut-être à se priver de vacances, on panique dès qu'on a de gros frais à faire, mais ce n'est pas une fatalité.


Financièrement, j'ai galéré pendant 32 ans de ma vie, j'ai toujours du compter mon argent, me priver, faire attention, aller au moins cher, alors que j'ai toujours travaillé. Pourquoi? Parce que je ne croyais pas en moi et en ma valeur. Je pensais que c'était normal de galérer, que je "valais" le salaire que je gagnais. Et bien non... on vaut bien plus que ce qu'on pense! Sortez de ce schéma réducteur.


Voici mes astuces budgets:

télétravail, maison ordinateur thé, personne qui travaille
  • Comparer les prix des contrats minimum 1 fois/an (énergie, télécom, assurances, abonnements) et ne pas hésiter à changer de fournisseur

  • Tenir un budget sous forme de tableau (Excel par exemple), permet d'analyser ce que l'on peut améliorer niveau dépenses

  • Courses: profiter des promotions en tout genre et opter pour les marques distributeurs. Le yaourt à 0,89€ aura le même goût que celui à 1,98€...

  • Salaire: lorsque je reçois mon salaire, je ne garde que le montant nécessaire au paiement des factures (+ loisirs) et je mets le reste sur un compte épargne. Moins tentant à dépenser

  • Aides: il ne faut pas avoir honte de chercher après les aides financières

  • Groupes de parent solos: remplis de bienveillance, d'entraides et de conseils (style Hello Solos)

  • Et enfin, les enveloppes à dépenses; "Vacances" "Taxe de circulation" etc. Cela permet de prévoir les gros frais et s'y préparer, en économisant chaque mois un peu de la somme.


A toi de jouer super parent!


J'espère avoir semé quelques graines d'espoir dans votre esprit. On aurait tous préféré avoir une famille unie et n'avoir jamais à se poser ce genre de questions, je sais. Mais c'est fait, alors inutile de ruminer ça ne sert à rien, allons de l'avant. Créezla vie que vous avez envie de vivre, et petit à petit tout rentrera dans l'ordre, en mieux qu'avant. On est des milliers à le faire, pourquoi est-ce que tu n'y arriverais pas?


Et n'oublies pas une chose...Pour chaque épreuve qui s'est présentée devant toi, tu t'es d'abord dis "Je n'y arriverais pas", avant de réussir ;)


Avec tout mon amour,

Veronica


Si tu sens le besoin d'être accompagné dans cette étape, n'hésites pas à réserver ton coaching personnel. Une séance qui dure entre 1h et 1h30 visant à te rassurer, t'accompagner et te libérer de tes craintes





2 kommenttia


Merci pour cet article, j'aime a penser comme toi mais la peur prends toujours le dessus pour ma part.

Et je continue perpétuellement a subir.

Tu as de la chance d'être bien entourée.

Bonne continuation

Tykkää
Veronica
Veronica
13. toukok.
Vastataan

N'hésites pas à te faire accompagner, même par un coach qui pourrais t'amener un point de vue extérieur et t'aider à explorer des pistes de sortie. L'entourage ne veut pas forcément dire famille. Toute la force est en toi; on a juste parfois besoin d'un coup de pouce pour le voir.Tu n'es pas seule, je t'envoie plein de bonnes ondes

Tykkää
bottom of page